Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation de l'association

Un beau jour d’octobre 2002, un citoyen de Bagnolet excédé de ne pouvoir recevoir de nombreuses stations de la bande FM, dont les radios de service public, à Bagnolet, mais aussi aux Lilas (93), dans le XXè à Paris, à Montreuil, Romainville, etc., se mobilise pour écouter sa radio librement…

La première adjointe au maire de Bagnolet a déjà écrit au Président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, Dominique Baudis, à ce sujet. Celui-ci lui a répondu qu'il souhaitait que les auditeurs lésés se manifestent.

Une pétition (cliquer sur pétition en haut à gauche)
pour faire appliquer le droit à l’égalité d’accès au service public (Radio France) est très vite envoyée à Dominique Baudis (avec plus de 200 signatures de riverains). Elle ne retient pas son attention.

Depuis, il est toujours impossible de capter dans de bonnes conditions France Inter, France Culture, France Musiques, Le Mouv', France Info et d’autres (Skyrock), mais Les Sans Radio de l’Est parisien se sont constitués en association.

Ils ont mobilisé les élus (députés, conseillers généraux et régionaux) et les municipalités de Bagnolet, des Lilas, de Paris XXè qui les soutiennent par un 
vœu voté en Conseil Municipal [ voir le voeu de Bagnolet ], puis adressé au CSA. 

Surtout, les Sans Radio de l’Est parisien ont eu confirmation que les perturbations dont ils sont victimes, comme 40 000 foyers de Paris, Bagnolet, Les Lilas, Montreuil et Romainville -auxquels s’ajoutent les automobilistes-, sont dues à l’émission excessive de plusieurs stations de la bande FM à partir d’antennes de la zone (en particulier sur les Mercuriales). 

Après une jurisprudence favorable de la cour d’Appel de Reims intervenue en novembre 2004 et grâce à l’envoi répété de la pétition (plus de 2 000 signatures envoyées au CSA à ce jour), Les Sans Radio de l’Est parisien ont été reçus par les deux principaux concessionnaires d’antenne (TDF et TowerCast/NRJ). Ceux-ci ont participé avec Radio France à une concertation technique engagée grâce à la mobilisation des Sans Radio de l’Est parisien par le CSA pour trouver une solution.

Les Sans Radio de l’Est parisien ont réussi à faire sortir ce dossier du… silence radio. Si aucune amélioration n’est rapidement constatée, ils se réservent la possibilité d’engager des procédures.
Pour nous faire entendre et obtenir satisfaction, nous devons être nombreux : signez la pétition!


Recherche

Contact

Les Sans Radio de l’Est Parisien
15, av de la Dhuys
93 170 Bagnolet
sans.radio@laposte.net
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 18:58

L'association des Sans Radio de l'Est parisien met à disposition du public le texte complet du rapport d'expertise, remis à la Cour d'appel de Paris fin août 2008 (téléchargeable en fin de ce texte).
En résumé, à défaut de le lire intégralement, nous vous proposons de prendre connaissance des conclusions ci-dessous (page 30 du rapport)

 

Demandes de la mission d'expertise  :
Effectuer sur cette zone géographique des relevés de réception et de qualité radio des fréquences radio de la bande FM...

 
Réponses de l'expert :

Les mesures subjectives, effectuées par le CSA, montrent que les auditeurs dans la zone de 1,8 km environ autour des Mercuriales sont susceptibles de ne pas recevoir dans de bonnes conditions plus du tiers des 48 radios parisiennes.


Demandes de la mission d'expertise :

Examiner et décrire les désordres affectant la réception radio dans cette zone.

 

 Réponses de l'expert : 
Les désordres dans cette zone sont dus, pour l'essentiel, à l'existence d'un champ fort généré par les émetteurs situés sur les Tours Mercuriales.


Demandes de la mission d'expertise :

Indiquer quel est l'émetteur ou quels sont les émetteurs exploités par la société TDF et/ou la société TOWERCAST et/ou la société IDF MEDIA sur les Tours Mercuriales ou Gallieni qui crée(nt) ces désordres dans leur voisinage.
 Réponses de l'expert :

L'ensemble des émetteurs de Towercast et de TDF sur les Mercuriales sont à l'origine des désordres constatés dans la zone perturbée.


Demandes de la mission d'expertise :

Dire si seule la cessation de l'activité de cet ou ces émetteurs permettrait au voisinage de retrouver une réception, normale ou meilleure, des stations de la bande FM ou si d'autres mesures sont envisageables et si oui, lesquelles ?
Réponses de l'expert :

Oui, l'arrêt des émissions depuis les Mercuriales supprimeraient les problèmes de réception dans la zone perturbée.
L'expert propose de faciliter l'accès à la radio numérique aux auditeurs gênés par les difficultés de réception de la bande FM dans l'Est parisien.

 

Lire

Rapport d'expertise version 2 Rapport d'expertise version 2

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michèle KRUST 22/12/2009 08:33


Je viens de lire rapidement le rapport d'expertise. Je suis étonnée de voir que pour les habitants du XXème arrondissement et à plus forte raison ceux habitant Porte de Bagnolet, il leur est
conseillé d'utiliser la radio numérique.
Ma maman (80 ans) habite rue Joseph Python. L'une de ses passion c'est d'écouter France Musique, qu'elle reçoit mal bien entendu compte tenu des Mercuriale. Mais sa petite retraite ne lui permettra
pas d'acheter un poste de radio numérique. Cette retraite lui permet tout juste de survivre. Et quand à moi je ne pourrai pas lui offrir car je suis au chômage depuis trois ans et je n'ai plus
d'allocations chomage. Alors que faire ? Une fois de plus, ce sont les plus fortunés qui vont être satisfaits.


le président de l'association 03/01/2010 18:28



Madame,
Merci de votre commentaire, merci de votre attention à notre mouvement...
L'actualité a bouleversé les commentaires de ce rapport d'expertise (qui date d'août 2008)... En effet, la Radio numérique terrestre (RNT) est en passe d'être abandonnée pour toutes sortes de
raisons que vous pourrez découvrir sur Internet en surfant ici ou là !
Raison de plus pour lancer notre ultime action en justice dont nous donnons le détail sur ce blog.
il suffit pour cela d'adhérer à l'association (10 €) et de nous faire part de votre souhait d'y participer...
Avec nos salutations