Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation de l'association

Un beau jour d’octobre 2002, un citoyen de Bagnolet excédé de ne pouvoir recevoir de nombreuses stations de la bande FM, dont les radios de service public, à Bagnolet, mais aussi aux Lilas (93), dans le XXè à Paris, à Montreuil, Romainville, etc., se mobilise pour écouter sa radio librement…

La première adjointe au maire de Bagnolet a déjà écrit au Président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, Dominique Baudis, à ce sujet. Celui-ci lui a répondu qu'il souhaitait que les auditeurs lésés se manifestent.

Une pétition (cliquer sur pétition en haut à gauche)
pour faire appliquer le droit à l’égalité d’accès au service public (Radio France) est très vite envoyée à Dominique Baudis (avec plus de 200 signatures de riverains). Elle ne retient pas son attention.

Depuis, il est toujours impossible de capter dans de bonnes conditions France Inter, France Culture, France Musiques, Le Mouv', France Info et d’autres (Skyrock), mais Les Sans Radio de l’Est parisien se sont constitués en association.

Ils ont mobilisé les élus (députés, conseillers généraux et régionaux) et les municipalités de Bagnolet, des Lilas, de Paris XXè qui les soutiennent par un 
vœu voté en Conseil Municipal [ voir le voeu de Bagnolet ], puis adressé au CSA. 

Surtout, les Sans Radio de l’Est parisien ont eu confirmation que les perturbations dont ils sont victimes, comme 40 000 foyers de Paris, Bagnolet, Les Lilas, Montreuil et Romainville -auxquels s’ajoutent les automobilistes-, sont dues à l’émission excessive de plusieurs stations de la bande FM à partir d’antennes de la zone (en particulier sur les Mercuriales). 

Après une jurisprudence favorable de la cour d’Appel de Reims intervenue en novembre 2004 et grâce à l’envoi répété de la pétition (plus de 2 000 signatures envoyées au CSA à ce jour), Les Sans Radio de l’Est parisien ont été reçus par les deux principaux concessionnaires d’antenne (TDF et TowerCast/NRJ). Ceux-ci ont participé avec Radio France à une concertation technique engagée grâce à la mobilisation des Sans Radio de l’Est parisien par le CSA pour trouver une solution.

Les Sans Radio de l’Est parisien ont réussi à faire sortir ce dossier du… silence radio. Si aucune amélioration n’est rapidement constatée, ils se réservent la possibilité d’engager des procédures.
Pour nous faire entendre et obtenir satisfaction, nous devons être nombreux : signez la pétition!


Recherche

Contact

Les Sans Radio de l’Est Parisien
15, av de la Dhuys
93 170 Bagnolet
sans.radio@laposte.net
/ / /

2016

2014 

2013

2012

 

  • 24 novembre : Assemblée générale des Sans Radio aux Lilas.
  • 22 novembre : M Razzy Hammadi, député de Montreuil-Bagnolet, reçoit en audience les Sans Radio de l’Est parisien. Le député Razzy HAMMADI veut agir et vite...
  • 2 octobre  : Mme Fanélie Carrey-Conte, députée du XXè arrondissement demande l'intervention des ministres de la Culture et de l'économique numérique auprès du CSA. La députée du XXe (Paris) écrit aux ministres et soutient les Sans Radio
  • septembre : la procédure à laquelle 53 adhérents sont associés avec l’association suit son cours.
  • 15 juin  : Mme George Pau-Langevin, ministre déléguée et députée du XXè  Paris, reçoit en audience les Sans Radio. Ceux-ci se sont adressés aux nouveaux  députés et au président de l’Assemblée Nationale.  Mme Pau-Langevin écrit à Mme la ministre de la Culture
  • Avril-mai-juin : Les Sans Radio s’invitent dans les campagnes électorales présidentielles et législatives et contactent les candidats par courrier.

2011

  • 17 septembre : Assemblée générale des Sans Radio à Bagnolet (47, rue Pierre-et-Marie-Curie). 

2009

  • 19 septembre : Assemblée générale des Sans Radio
  • 2 avril : conférence à la mairie de Paris à l\’initiative de l\’association des Sans Radio, avec Claude Bartolone, président du conseil général de la Seine-Saint-Denis et M. Jean-Bernard Bros, adjoint au maire de Paris, ainsi que les élus des collectivités concernées.
  • 28 janvier : La cour de cassation rejette le pourvoi formé par TDF, soutenu par TowerCast et condamne l’opérateur à verser des indemnités à l’association.

2008

  • août  : L'expert remet son rapport à la Cour d\’appel et confirme le constat de l\’association
  • 20 juin : La cour d’appel de Paris juge abusif le recours engagé par un opérateur contre les Sans Radio et leur accorde réparation. Lire le communiqué
  • 19 mars Seconde audience de l’expert à la mairie de Bagnolet.


2007

  • 25 novembre : lire le rapport d'activités 2006/2007. 
  • 9 octobre :  Premier rendez-vous d'expertise
  • 22 juin Dans son arrêt, la Cour d’Appel de Paris donne raison aux Sans Radio de l’Est parisien; elle reconnaît la légitimité de leur combat du fait de la mauvaise réception sur la zone des stations de la bande FM et ordonne une expertise judiciaire qui devra être lui être remise avant le 1er février 2008.  
  • 24 mai Appel au TGI de Bobigny


2006

  • 16 décembre Assemblée Générale extraordinaire de l'association
  • 6 décembre : Le tribunal se déclare incompétent dans le référé contre les diffuseurs.
  • 8 novembre : (après report du 16 septembre): L’association Les Sans Radio de l'Est Parisien assigne en référé les diffuseurs ID Média, TDF et TowerCast/NRJ pour "trouble de voisinage" au Tribunal de Grande Instance de Bobigny. 
  • 15 septembre : Réponse de la Commission  d'Accès aux Documents Administratifs (CADA) à la demande des Sans Radio de communication de documents administratifs émanant du CSA (après 4 reports successifs).
  • 12 septembre   le CSA autorise la poursuite de la diffusion expérimentale de France Inter autour de la zone sur un réémetteur expérimental (87.6 Mhz).
  • 6 septembre les Sans Radio sont reçus par Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication, en présence de Claude Bartolone, député de la Seine-Saint-Denis. [ lire le communiqué ]
  • Intervention au journal de 13h sur France Inter le 7 septembre.
  • 24 juillet : courrier du CSA aux Sans Radio au sujet de l’implantation d’un émetteur complémentaire de France Inter.
  • 9 mai : Question orale   au Sénat de B. Khiari, sénatrice de Paris.
  • 5 avril   Décision du CSA sous forme de courrier à B. Delanoë, maire de Paris.
  • 3 avril : Vote d'un voeu  par le Conseil de Paris.
  • 25 mars AG extraordinaire des Sans Radio.
  • 21 mars : Question orale  du député de la 6ème circonscription, C. Bartolone, à l’Assemblée Nationale. 
  • 16 mars : Réponse du CSA au courrier des Sans Radio (du 9 décembre 2005).
  • 13 février Les Sans Radio, en présence de représentants de la municipalté de Bagnolet et d'une conseillère régionale, interpellent Dominique Baudis, président du CSA, lors d'un salon professionnel à la Porte de Versailles. Celui-ci les assure de sa compréhension (voir l'article dans Le Parisien du 14/02/06) et promet de leur écrire. [ voir la photo ]
  • 27 janvier Les Sans Radio sont reçus en audience à la Préfecture par le Préfet de la Seine-Saint-Denis, à la demande du député C. Bartolone, et demandent que soit organisée une ultime concertation avant qu'ils ne décident d'engager une procédure en justice.
  • 21 janvier Assemblée Générale de l'association à la Mairie des Lilas
  • [ lire le Rapport d'activités 2005 ]


2005

  • 24 novembre le CSA annonce au maire des Lilas que cette expérimentation de déménagement a été réalisée et s'avère négative
  • 23 novembre : Le maire des Lilas accueille l'association Les Sans Radio de l'Est parisien au sujet du déménagement expérimental de l'émetteur de TSF, proposé par le CSA, vers le site du fort de Romainville aux Lilas
  • 22 octobre diffusion d'une émission sur RFI (disponible auprès de l'association)
  • 22 septembre Troisième audience au CSA des Sans Radio de l'Est Parisien, avec une importante délégation d'élus, dont André Baraglioli, adjoint au maire de Bagnolet. Le CSA propose le transfert expérimental de l'émetteur de TSF aux Lilas (tour de Romainville) [ lire le communiqué  ]
  • Présentation par le CSA d'une brochure sur la question. 
  • août Le CSA procède à des aménagements sur les émetteurs des Mercuriales
  • Les adhérents accueillent les techniciens pour des tests qui s'avèrent négatifs.Toujours aucune améliorationde la réception. 
  • 25 juin : Assemblée Générale de l'association [ Lire le rapport moral ]
  • 27 mai Vote d'un vœu à l'unanimité du Conseil Régional d'Ile de France  
  • 26 mai Deuxième audience des Sans Radio au CSA - lire le communiqué du CSA 
  • Vote d'un voeu à l'unanimité du Conseil Municipal de Montreuil.
  • 10 mai Vote à l’unanimité d’un voeu par le Conseil du 20ème arrondissement de Paris
  • 26 avril : Premières visites techniques (CSA, Radio France, TowerCast, TDF) chez les adhérents de l’association
  • 12 avril : Rencontre du CSA et de M. Bartolone à l’Assemblée Nationale
  • 8 avril : Communiqué de presse  des Sans Radio
  • 7 avril : Les Sans Radio sont reçus au CSA 
  • 2 avril : Publication au Journal Officiel de la création de l'association
  • 21 mars : Articles dans le Parisien, Libération ; Journaux de France Inter (13h, 18h) et France Info
  • février Constitution de l’association Les Sans Radio de l'Est Parisien
  • janvier Les Sans radio rencontrent le directeur exécutif de TDF 


2004

  • décembre Les Sans radio rencontrent le président de TowerCast, 
  • Skyrock soutient le mouvement.
  • novembre : arrêt de la Cour d'Appel de Reims , dans une affaire comparable, opposant des riverains et un important opérateur de radio-télécommunications, pris en faveur des plaignants 
  • 19 novembre  Les Sans radio rencontrent C. Bartolone. 
  • octobre mise en ligne de la pétition (sites des Lilas et Bagnolet) 
  • septembre D. Baudis constate enfin le problème dans sa réponse à la LDH  
  • juin la Ligue des Droits de l’Homme de Paris XXème écrit à D. Baudis. Vote du vœu de la municipalité des Lilas
  • 1er mars : envoi du courrier de Marc Everbecq, Maire de Bagnolet, au CSA, accompagnée du vœu, ainsi qu’aux maires des communes voisines (Romainville, Les Lilas, Montreuil et les 19ème et 2àème arrondissements parisiens). 


2003

 

2002

  • décembre : lettre des Sans Radio  avec pétition au CSA et à TéléDiffusion de France (TDF). Article dans le Parisien (25/12).
  • novembre soutien de Bertrand Kern, Conseiller Général de Seine-Saint-Denis
  • octobre pétition de Michel Léon et signatures au Conseil de Quartier de la Dhuys
  • septembre réponse de Dominique Baudis
  • août : lettre de la Mairie de Bagnolet à Dominique Baudis, président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA)

Partager cette page

Repost 0
Published by